Mon histoire

A la base, j’ai une formation scientifique en mathématiques et informatique appliquées aux sciences sociales. Dès les années 80, je me suis intéressé de près à l’Humain au travers de la psychologie, la sociologie et la linguistique à l’Université Paris VIII. J’ai ainsi eu le privilège de suivre des conférences de psychanalyse avec Jacques Lacan – Directeur du Département de Psychanalyse – ce qui reste pour moi une chance, un souvenir et une expérience exceptionnels.

J’ai ensuite suivi un cursus universitaire en informatique où en 1984 j’ai obtenu une maîtrise de MASS – Mathématiques Appliquées aux Sciences Sociales.

Professionnellement, j’ai d’abord eu un parcours de chef d’entreprise car j’ai crée en 1985 une société d’informatique spécialisée dans les services en ligne et les interfaces homme/machine que j’ai vendu à la fin des années 2000.

J’ai ensuite repris des études pour m’orienter vers la pharmacie, mon épouse étant pharmacienne, j’ai obtenu mon diplôme de préparateur et nous avons acheté une pharmacie à Aix-en-Provence.

A la fin des années 2000, j’ai pu reprendre mes études de psychologie à Aix-Marseille-Université en revenant à ma passion première, l’Être Humain et je m’y consacre aujourd’hui pleinement selon une approche humaniste. C’est ainsi que j’ai obtenu mon diplôme de Psychologue Clinicien mention « très bien » en Psychologie Clinique et Psychopathologie d’Aix-Marseille Université.

Parcours en Institutions

  • Psychiatrie adulte :

Durant 5 ans, j’ai travaillé dans un CMP (Centre Médico-Psychologie) dépendant du Centre Hospitalier Edouard Toulouse de Marseille.

J’ai aussi travaillé durant un an dans un Hôpital de Jour auprès de patients psychotiques, schizophrènes, dépressifs, autistes ou bipolaires dépendant du CH Edouard Toulouse à Marseille.

J’ai exercé au Service de Chirurgie Générale, Oncologique, Digestive & Endocrinienne en dynamique et psychologie des groupes à l’APHM (Hôpital Nord de Marseille).

J’ai travaillé dans un Foyer de Vie pour adultes à Villelaure (La Maison du Parc aux Cyprès) auprès de patients schizophrènes, autistes, déficients ou trisomiques.

  • Psychiatrie enfants :

Durant un an, j’ai exercé dans un CMP pour enfants & adolescents au Pôle de Psychiatrie infanto-juvénile du CH Edouard Toulouse.

  • Thérapies familiales & couples :

Centre de Thérapie Familiale dépendant du Centre Hospitalier Montperrin d’Aix-en-Provence.

Publications scientifiques

Cliquez sur ce lien – Article de : Alfonso Santarpia, Giuseppe Alessandro Veltrib, Hervé Berreby, Armando Menicaccid, Michael Uebel.

Positive and negative valences of the Human body in schizophrenia: A pilot study of emotional narrative regarding the front and back (paru en 2019 dans “New Ideas in Psychology” – Groupe Elsevier).

Résumé en anglais : People with schizophrenia have marked emotional and relational difficulties, such as those with eye contact where there is a markedly strong tendency to avoid looking frontally at others appears when occupying a shared space with strangers. A prominent feature of emotional dysregulation in schizophrenia is clinically evident in blunted affect, often observed as reduced emotional expressivity alongside the individual’s report of normal or heightened emotional experience. This study uses a combination of qualitative and quantitative approaches in order to explore a crucial, largely unexamined, aspect of the embodied experience of emotions: the front-back axis of the body image in its association with positive or negative emotional words (e. g., Joy, Pleasure, Tenderness, Anger, Anxiety, Fear, and so on). We demonstrate that this spatial axis (front-back) of the body image constitutes two principal emotional narratives. One views the front of the body as conflictual and dangerous, and the other apprehends the back as more reassuring, pleasurable and calming. This kind of emotional narrative, conceptualized within Conceptual Metaphor Theory, explains the findings.